• PREVENTION EN IMAGES
    Les risques électriques
    Date : 23/12/2008
    Duree : 4 minutes
  • PREVENTION EN IMAGES
  • PREVENTION EN IMAGES
    Des "ateliers équilibre" pour prévenir les chutes
    Date : 16/11/2010
    Duree : 2 minutes
  • ABONNEZ-VOUS

    La newsletter de la prévention des accidents de la vie courante

SUIVEZ L'ACTUALITÉ SUR LA PRÉVENTION DES ACCIDENTS CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES ET LA MISE EN SÉCURITÉ DE LEUR LOGEMENT

Accidents domestiques : trop confiantes, les personnes âgées négligent l’adaptation de leur domicile


29/10/2010
Si les accidents domestiques sont redoutés par les personnes âgées, leur excès de confiance limite l’adaptation de leur logement
 
Principales victimes des accidents de la vie courante (cf. chiffres InVS 2010), les personnes âgées ne sont pourtant pas toujours conscientes des risques qu’elles encourent dans leur logement. Selon les résultats de l’étude Mondial Assistance et Notre temps publiés le 21 octobre dernier*, les personnes âgées de 70 ans et plus considèrent que le danger est davantage à l’extérieur (accidents de la circulation, agressions physiques…) qu’à l’intérieur de leur domicile (58% contre 31%).
 
Cette impression est infirmée par les chiffres de l’Institut national d’études démographiques (Ined) qui révèlent que, pour cette population, 8 accidents ou violences corporelles sur 10 sont des accidents de la vie courante. Leur sous-estimation du risque sur le lieu de vie est en partie liée au fait que 93% des 70 ans et plus se sentent bien informés sur les risques d’accidents domestiques.
 
Une des clés pour réduire les accidents domestiques, dont le plus fréquent est la chute, consiste à sécuriser le domicile.
Interrogés sur l’aménagement de leur logement, les séniors ont une attitude paradoxale : pourtant conscients des risques et des adaptations possibles, seuls 25% d’entre eux indiquent avoir effectué des travaux, dans la plupart des cas mineurs et sur les conseils de leurs proches. Considérant leur logement suffisamment sécurisé et sûrs de leur condition physique, ils jugent les aménagements inutiles. Ceux qui en entreprennent privilégient l’installation d’équipements électriques ou électroniques comme l’automatisation de l’ouverture et la fermeture des volets ou l’installation d’un détecteur de fumée.
 
D’autres aménagements, trop souvent oubliés, pourraient concourir à limiter les accidents domestiques, au premier rang desquels figurent les chutes. Au-delà des mesures de bon sens (rouler un tapis, déplacer des meubles encombrants, ranger les ustensiles de première nécessité à portée de main), la pose de revêtements antidérapants, l’installation de barres d’appui dans les toilettes et la douche ou la mise en place d’un allumage automatique de la lumière la nuit s’avèrent efficaces.
 
*Etude réalisée par TNS Sofres pour Mondial Assistance et Notre Temps du 6 au 12 juillet par téléphone, auprès d'un échantillon de 1003 abonnés au magazine Notre Temps âgés de 70 ans et plus et vivant à domicile, représentatif de cette population (en termes de sexe, âge, région et agglomération). En savoir plus.